Constatant une baisse significative de la fréquentation de la ligne urbaine n°10, les Communautés du Pays Voironnais et de Bièvre Est, associées aux communes de Rives et de Renage, réunies en comité de suivi, ont pris la décision de réduire, dès septembre prochain, le nombre de services actuellement proposés. Le coût annuel de fonctionnement de cette ligne de bus assurant les liaisons entre la gare de Rives et la place Cardinale de Renage, dépasse en effet les 100 000 €. Une dépense devenue difficilement supportable pour les collectivités, surtout au regard des 45 montées quotidiennes recensées sur les premiers mois de 2019, soit à peine 2,5 montées par service ! Confronté à une vraie désaffection du public local pour ce mode de transport initié en 2008 à l’échelle de Rives, puis étendu à Renage en 2014, le Comité de Pilotage a cependant souhaité maintenir des services en lien avec la rotation des RER sur la gare de Rives. Ainsi, dès septembre huit rotations seront conservées sur les 18 actuellement disponibles. Trois services du matin et trois services du soir, en heures de pointe et calés sur les arrivées et départs des TER, sont maintenus an parallèle d’un service aller-retour en milieu de matinée. Regrettant le peu d’engouement pour cette solution de mobilité interne au bassin de vie de Rives-Renage, le comité de suivi tient cependant à conserver le plus longtemps possible, ce service et ses rotations avec les TER qui reste une alternative concrète aux difficultés de circulation automobile sur l'agglomération grenobloise.
Téléchargez ici les nouveaux horaires