Vu à Rives

L'hôtel de ville illuminé pour les fêtes de fin d'année



A l’occasion du remplacement de cinq luminaires publics aussi anciens qu’énergivores, sur le parvis de la maison communale, la Municipalité a fait le choix d’un système d’éclairage largement plus économique et plus valorisant pour ce bâtiment incontournable.



Deux mâts-aiguilles de 10 mètres de hauteur ont ainsi été installés sur la placette bordant l’entrée principale de cet imposant édifice. Equipés de luminaires spécifiques pour la voirie, ces mâts accueillent également un système d’éclairage « Power Flood » très innovant permettant une mise en valeur insolite de la mairie.





Utilisant la technologie d’éclairage à Leds, très puissante mais aussi très économe en électricité, ce système illumine la façade par le biais de projecteurs associés à un programmateur. L’hôtel de ville s’orne ainsi chaque soir d’une alternance de couleurs vives déclinées en cercle chromatique, offrant en cette période de fêtes une parfaite touche finale aux illuminations plus traditionnelles de la place Libération.



Cette mise en « lumières » d’un des principaux monuments de la ville s’accompagne également d’une fonctionnalité originale permettant l’incrustation de textes ou d’images en couleur, en l’occurrence les armoiries de la Ville et des étoiles, grâce à des « gobos » (plaques métalliques, sur lesquelles est découpé, le plus souvent au laser, un motif que l’on place devant un projecteur).



Trophées des sportifs 2015



Le vendredi 11 décembre 2015, avaient lieu les traditionnels Trophées de la Ville de Rives aux sportifs qui se sont distingués lors de la saison écoulée. Cette onzième édition était comme de coutume parrainée par un sportif professionnel de haut niveau, en l’occurrence le pilote de VTT Trial, Aurélien Fontenoy, Meylanais figurant depuis plusieurs années dans le top 5 Mondial de sa discipline.



Très accessible, ce jeune homme sympathique gratifia l’assistance de plusieurs démonstrations de sa grande dextérité aux manettes de son engin, comme ici avec des sauts spectaculaires par-dessus Ali Zerizer, Adjoint au Maire délégué aux sports et organisateur de cette soirée où environ 180 sportifs furent récompensés.





Spécialement honorée pour tout le travail quotidien mis en œuvre en direction des clubs sportifs, l’équipe du service municipal des sports a reçu un tonnerre d’applaudissements largement mérité. Félicitations à Angelo, Jacky, Thierry et Nathalie.



Le show final d’Aurélien Fontenoy avec un saut en longueur par-dessus quelques valeureux présidents d’associations !



Les Rivois ont du talent 2015



Au terme d'un mois d'exposition, la onzième édition de l'opération "Les Rivois ont du Talent" dédiée aux photographes amateurs, a rendu son verdict. Réunis autour des différents jurys (Commission Culture et Animation et élus du CME) les lauréats ont reçus leurs prix, dotés d’un bon d’achat de 50€ à valoir chez « Demoiz'ailes Photographe ».



Prix du Jury, sur le thème de "la nuit", Nicolas del Barrio, fidèle de la manifestation, pose fièrement avec cette image surprenante d’une plante rougeoyante sur un fond lunaire... prise rue de la République et lègérement retravaillée.





Le prix du Public (plus de 130 participants) revient à Pascal Houdant, avec un ciel parsemé d’éclairs et des couleurs naturelles étonnantes.



Lle prix décerné par le Conseil Municipal d’Enfants, revient à Philippe Budillon. Un paysage sombre et bleuté qui nous évoque les côtes particulières de la Bretagne et qui nous fait voyager.


Exposition « les Rivois dans la Grande Guerre »



En cette année de célébration du centenaire de la Guerre de 1914-1918, la Ville de Rives a dévoilé du 3 novembre au 6 décembre 2014, une exposition remarquable intitulée « Les Rivois dans la Grande Guerre ». Réalisée en partenariat avec les associations Aramhis et « Passeur de Mémoire », cette exposition se voulait le témoignage de la vie quotidienne des Rivois pendant cette période, au front ou à l’arrière.



Fruit d’un travail de recherche effectué sur des archives privées, grâce à un appel à documents réalisé auprès des familles rivoises, complété par une étude des archives publiques auprès des Archives départementales de l’Isère, cette exposition a mis en scène de nombreuses photos, des lettres, des cartes postales et différents objets, témoins précieux de cette époque.





Eloignés du front mais largement touchés par ce conflit tragique, Rives et ses habitants ont payé le prix fort pour cette guerre qui devait être la « Der des Der », en mobilisant 1000 de leurs hommes dont 103 ont perdu la vie au combat.



D’autres rendez-vous seront programmés dans les années futures pour révéler à toutes les générations le quotidien de cette période difficile, comme ici avec les usines Allimand, transformées en fabrique d’obus