Grands projets

Nouveau Plan de stationnement en centre ville

Une nouvelle réglementation pour fluidifier le stationnement



Courant septembre 2015, deux zones de stationnement réglementé seront mises en œuvre au centre-ville de Rives, afin de favoriser la rotation des véhicules :
- la zone Bleue (durée de stationnement limitée à 1h30)
- la zone « Jaune » (durée de stationnement limitée à 30 min).
Elles seront matérialisées par des marquages de couleur au sol et une signalisation verticale spécifique (panneaux). La présence d’un disque de stationnement à l’intérieur des véhicules, sera donc indispensable pour occuper ces zones et justifier de la durée de son stationnement, sous peine de contravention.

Les périmètres concernés
Zone Bleue (1h30) : place de la Libération, place Saint Vallier, place Xavier Brochier, rue de la République (partie comprise entre la rue Pierre Mendes-France et la rue Alfred Buttin).
Zone Jaune (30 min) : rue de la République (partie comprise entre la rue Alfred Buttin et la place Xavier Brochier), six places rue Alfred Buttin et trois places, rue de la République, devant les Cycles Rossat (soit au total 30 places).
A noter : toutes les autres places de stationnement à proximité du centre-ville restent libres et non-limitées dans le temps (environ 350 places concernées).



Les horaires
Cette réglementation s’appliquera du mardi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h, et le samedi de 9h à 12h, sauf les jours fériés.
A noter : le disque de stationnement n’est pas obligatoire entre 12h et 14h. Toutefois si vous l’apposez pendant cette période, l’heure d’arrivée prise en compte sera 14h.


Les disques de stationnement

Disponibles gratuitement à l’hôtel de ville (service Accueil et Police Municipale) ou auprès de la majorité des commerçants du centre-ville, près de 5000 disques de stationnement ont été acquis par la Ville de Rives. Placé derrière le pare-brise de votre véhicule et forcément visible depuis le trottoir, ce disque vous permettra de spécifier votre heure d’arrivée et facilitera le contrôle de la durée de stationnement.
A noter : après 19h, les riverains peuvent stationner leurs véhicules sur les zones réglementées pour la nuit. Ils doivent cependant apposer systématiquement leurs disques en mentionnant leurs heures d’arrivée pour permettre aux agents de réaliser un contrôle le lendemain.

Le contrôle
Ce système de limitation de stationnement ne peut pas fonctionner sans un contrôle visuel qui doit être réalisé par des agents municipaux assermentés. A cet effet, il convenait de renforcer l’équipe de la Police Municipale et la Ville de Rives a donc recruté deux jeunes rivois, grâce au dispositif des Emplois d’Avenir, qui seront intégrés au service en qualité d’Agents de Surveillance de la Voie Publique (ASVP).
A noter : durant les deux premières semaines de mise en place de cette réglementation, ces agents réaliseront une campagne d’information et de prévention en direction des usagers.

La verbalisation
Si votre disque de stationnement n’est pas visible et s’il indique que vous avez dépassé la durée de stationnement autorisé, vous serez sanctionnés d’une amende de 17 €. Attention : changer l’horaire du disque sans bouger sa voiture est également passible d’une amende d’un même montant.
A noter : d’autres infractions au stationnement sont également répréhensibles ; pour le stationnement gênant l’amende est ainsi de 35 € et pour le stationnement illégal sur les places réservés aux transports de fonds ou personnes porteuses de handicap, elle s’élève à 135 €.

Pour tous renseignements
Téléchargez la Lettre d'Information Stationnement

Mairie de Rives
Place de la Libération
BP 106
38147 Rives Cedex
tél : 04 76 91 46 44

Envoyer un email



Plan Local d'Urbanisme

Principal outil de gestion du droit des sols sur le territoire communal, le Plan d’Occupation des Sols (P.O.S.) de Rives a été, au terme d'une longue procédure, remplacé par le Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.).
Porteur d’un véritable projet urbain, ce document à caractère réglementaire oriente l’aménagement et le développement de la commune sur le long terme (10 à 15 ans). Cette démarche d’élaboration, qui a également intégré des enjeux d’avenir fondamentaux, est aujourd'hui finalisée et formalisée dans les différents documents que vous pouvez télécharger en format PDF.




Les lois « Solidarité et Renouvellement Urbain » de 2000 et « Urbanisme et Habitat » de 2003 ont profondément modifié le droit de l’urbanisme français. En effet, en imposant les notions de développement durable, de concertation ou de mixité sociale, elles ont conduit les acteurs de l’urbanisme local à de nouvelles et fondamentales exigences de solidarité et de défense de l’intérêt général. Désormais, c’est au travers d’un Plan Local d’Urbanisme que les communes doivent définir leurs perspectives d’évolution en matière de développement économique, d’aménagement de l’espace, d’équilibre social de l’habitat, de transport, d’équipement et de services. Cette démarche engagée apr la Ville de Rives s’apparente donc à une véritable planification de l’évolution de la cité et ce, dans toutes ses composantes et pour au moins les 10 prochaines années.


Renseignements : Services Techniques Municipaux au 04 76 91 21 04

Le règlement du Plan Local d'Urbanisme
Le Projet d’Aménagement et de Développement Durables
Orientations d'aménagement et de programmation
Le Plan de Zonage global
Le Plan de Zonage du centre ville
Le Plan de Zonage de l'assainissement
Le Plan des contraintes de constructibilité
Le Plan de protection du patrimoine architectural et paysager
Le Plan des risques naturels et technologiques
Attention : fichiers volumineux !
Rapport du Commissaire Enquêteur sur le Plan Local d'Urbanisme
Annexes rapport Plan Local d'Urbanisme
Attention : fichier volumineux !



Petit lexique :

  • Droit des sols : les règles qui définissent l’affectation et l’utilisation des différentes parcelles composant le territoire de la commune.
  • Développement durable : développement qui satisfait les besoins de la génération actuelle sans priver les générations futures de la possibilité de satisfaire leurs propres besoins.
  • Personnes publiques associées : partenaires institutionnels (Département, organismes intercommunaux, chambres consulaires…) auxquels il appartient de faire connaître leurs projets et stratégies en matière d’aménagement. A ce titre ils seront largement associés à l’élaboration du P.L.U.