Auteur Message

familleFH

Membres

1 messages
 
 
 
#123   03-11-2010 22:41 GMT       Split
Bonjour.

Nous habitons depuis 2 ans a l'adresse rue du clapier. Elle est perpendiculaire à l'avenue de la république.

Au vue du code de la route, là où nous habitons est une RUE... donc les véhicules circulants sur l'avenue de la République nous doivent la priorité...

Cependant, même si moi je respect les prioritées fortes nombreuses sur Rives, c'est un miracle si il n'y a jamais eu d'accident aux prioritées sitée au dessus.

Es-ce que la Mairie a pour projet d'installer des panneaux indiquant les prioritées ou pas.


De plus il y aurai pas un moyen de faire ralentir les véhicules sur l'avenue de la république, par exemple un ou des dos d'anes, car vue qu'il manque des trotoires, je n'emenne pas mon fils à l'école à pied.


Cordialement.

Guillaume Fabre

Administrateurs

102 messages
 
 
 
#126   05-11-2010 14:55 GMT       Split
Bonjour,

dans votre message, nous comprenons que vous évoquez l'avenue Jean Jaurès.

Nous allons voir ce qu’il convient de mettre en place comme signalisation pour améliorer la sécurité de ce secteur
Concernant les sécurisations des piétons, il est techniquement et financièrement peu envisageable de réaliser des trottoirs sur l’ensemble de l’avenue Jean Jaurès, cependant nous pouvons étudier d’autres dispositifs de sécurisation (marquage notamment), au moins jusqu’à la rue Bayard pour rejoindre les école Victor Hugo et Pierr Perret.
La circulations des cars et bus ne nous permet plus d’installer des ralentisseurs de type « dos d’âne » sur nos voiries, d’autant plus que l'avenue Jean Jaurès est une voie départementale et que le Conseil général, gestionnaire de ce type de voie, n’autorise pas les dos d’âne.

Nous vous conseillons cependant de prendre contact avec Pierre Barbian, responsable des Services Techniques municipaux, au
04 76 91 21 04, afin de préciser vos demandes et envisager avec lui les solutions les mieux adaptées.

Cordialement
L'équipe Internet

morin

Membres

1 messages
 
 
 
#181   17-12-2011 18:18 GMT       Split
Il faut, en toute chose, raison garder.
Le principe de la priorité à droite admet, heureusement, de nombreuses exceptions : pour des raisons pratiques, logiques, sécuritaires, anomalies...
La dernière "anomalie" à Rives, à ma connaissance, l'était tellement que les élus, à juste titre, l'ont réglée en transformant la priorité à droite précédemment accordée au Chemin des Vignes en "stop", privilégiant ainsi, plus "logiquement", les véhicules, infiniment plus nombreux circulant sur l'Avenue Jean Jaurès.
S'il n'est pas toujours facile de trancher, surtout quand s'invite la notion "d'habitude" pour les locaux, on doit aussi prendre en compte la probabilité du comportement routier prévisible des visiteurs : en descendant de la gare de Rives par l'Avenue Jean Jaurès, qui,visiteur, aurait l'idée de s'arrêter en pleine côte, en plein virage, pour laisser passer un véhicule venant du petit Chemin des Vignes qui est tellement "à droite" qu'il en est quasiment...derrière?
On pourrait trouver d'autres exemple à Rives comme la priorité accordée aux véhicules débouchant des Trois Fontaines sur le Pont du bas Rives ou à ceux surgissant, là aussi, de la "droite-arrière" au carrefour du chemin venant des ateliers, à la sortie de Rives vers Réaumont.
Bien sûr on risque de tuer la règle en multipliant les exceptions à la règle, mais il est des cas où il faut en appeler au bon sens. Ceux évoqués ici semble en faire partie.A suivre.
Christian MORIN